À propos

chats.jpg

Notre association

L'association "Les chats libres de Côte Landes Nature", défend la cause des chats errants dont il faut limiter la prolifération pour éviter les problèmes sanitaires qu'elle entraîne.
 

L'association fournit soins et protection aux chats de nos villages. La nourriture permet de les regrouper et d'entamer un processus de suivi sanitaire régulier, de faciliter leur capture afin de les identifier et de les stériliser, évitant ainsi la démultiplication de ces chats non domestiqués et vivant en liberté. Mais l'engagement de l'association s'inscrit dans une démarche plus globale, sociale, solidaire et citoyenne grâce à des campagnes d'information et de sensibilisation auprès de la population.

 

Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, car la réussite de cette initiative ne peut exister que grâce à un relais, sur le terrain, de citoyens bénévoles qui deviennent nos référents. Leur rôle est d'assurer le suivi des actions en lien avec des vétérinaires partenaires.


Ces différentes prises en charge participent à la protection de nos petits amis SDF, à l'amélioration de leur condition de vie, à leur identification et leur contrôle sanitaire avant d'être relâchés en bonne santé. Ces soins leur permettent enfin de prendre le statut de chats libres, et même d'en faciliter l'adoption. 

Les missions de l'association

Le rôle de notre association n'est pas d'être ressource pour les adoptions, d'autres associations œuvrent dans ce sens, en revanche notre mission consiste à

  1. promouvoir la cause des chats errants de la Communauté des Communes Côte Landes Nature en menant des campagnes d’information et de sensibilisation auprès de la population sur ce qui peut-être perçu par certains comme un fléau alors qu'il y a moyen d'agir.

  2. favoriser l’échange entre citoyens et d’engager toute action afin d’assurer à nos petits amis leur protection et d’améliorer leurs conditions de vie.

  3. agir en vue de la stérilisation, la castration, l’identification et le contrôle sanitaire des chats errants qui prennent alors le statut de chats libres.

  4. relâcher les chats libres trop sauvages pour être adoptés, une fois stérilisés, dans le périmètre où ils ont été capturés, en s’assurant de leur suivi. Les soins, la nourriture et l’eau sont pourvus par des adhérents-référents avec l'aide de l'association.

  5. rechercher des familles d’accueil pour aider à la socialisation des chatons en vue de leur adoption.

  6. recourir aux services de la SPACSO (SPA de Capbreton) avec laquelle l’intercommunalité est en convention pour la mise à l’adoption des chats et chatons adoptables car socialisés. Nous sommes également favorables à tout partenariat ou travail mené en commun avec d'autres structures visant la protection animale, dont les associations pouvant compléter nos actions.

LAISSEZ-MOI UN COMMENTAIRE

Merci pour votre envoi !